AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lost in middle of nowhere [Terence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Lost in middle of nowhere [Terence]   Jeu 23 Mar - 22:03

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

Aucun réseau. Oh, ce n'est guère une surprise. Ce coin ne semble guère connaître la technologie de pointe. Même un village hamish est plus avancé. Comment ça j'exagère? Admettez que ne pas pouvoir contacter qui que ce soit lorsque vous quittez la ville est relativement ennuyant. Hein? Avoir une connexion par satellite? Quelle merveilleuse idée! La police du coin doit sûrement la posséder ainsi que les agriculteurs. Je doute qu'ils communiquent par pigeons voyageurs quoi que parfois je m'en pose la question. Il m'est arrivée de devoir livrer des colis dans des fermes bien éloignées de toutes civilisations et dont les propriétaires ne semblent même pas connaître le terme de boite postale ou n'ont guère l'envie de faire la queue à un guichet. Non, je ne suis pas méprisante! D'accord, si je le suis. Mais malgré mon assez bon caractère, je suis des plus agacée.

Les blagues vont bon train entre nous à l'office. Il faut savoir parfois s'amuser! Surtout entre l'immense gars et moi. Il aime rire alors je ne vais pas m'en plaindre. Mais je crois que cette fois, sa taquinerie n'est pas la plus marrante. Me donner une mauvais itinéraire alors que je devais livrer un colis au Ranch Faraday. Normalement, c'est Matthew qui s'en occupe et je ne me suis jamais demandée comment il s'y rendait. Je suis juste partie quand il s'en va faire sa tournée. Toutefois, le paquet est arrivé tard dans la journée et le patron, enfin celui qui fait office de chef en attendant le retour de l'autre, a affirmé qu'il fallait si possible l'apporter assez rapidement. Sauf que le grand débile a affirmé ne pas pouvoir et m'a demandé de lui rendre service. Ce n'est pas loin qu'il m'a dit! Tu auras rapidement fait l'aller-retour! J'aurais du le voir venir. Une heure que je me suis perdue en plein milieu de nul part. Un mauvais sens de l'orientation? Non mais je suis du genre à me trouver un point de référence pour pouvoir retrouver mon chemin. Mais allez trouver un sens logique aux routes de campagnes...

"Putain"

La roue de mon vélo vient de crever. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que la pluie a décidé de venir me chagriner. Oh, je n'ai rien contre les larmes célestes normalement. J'aime regarder les gouttes tapoter une vitre ou marcher sous celles-ci. Mais la situation ne me permet pas d'en profiter. Les vêtements qui collent à ma peau agrippent la moindre feuille ou once de boue rendant mes pas des plus lourds. Tandis que je tente de trouver un endroit où me poser, je maudis Matthew. Il me le paiera.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Pseudo : Sparrow
Id Card : himself
Age : 33
Job : Dresseur équestre
Imprévu : Un de tes chevaux est blessé.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Sam 25 Mar - 11:12







Il était parti pour quelques jours, à destination de Rapid City pour aller voir un client quand John l’a appelé pour le prévenir qu’un cheval s’est enfui, et pas n’importe lequel. Celui qu’ils viennent d’accueillir à Faraday pour une rééducation. Le dernier stagiaire qu’ils ont engagé, n’a pas fait gaffe, n’a pas tenu compte des recommandations du régisseur et oublié de vérifier que le portail était bien verrouillé. Résultat, cette diablesse d’Almaz s’est enfuie et désormais elle peut être n’importe où ! Connaissant son amour pour les franches galopades, Terry est inquiet, surtout qu’elle se remet tout juste d’un accident qui non seulement l’a blessée, mais l’a laissée traumatisée.

Alors forcément, il a immédiatement fait demi-tour afin de se joindre aux autres pour les recherches, parce qu’il faut qu’ils la retrouvent au plus vite, avant qu’elle ne se blesse à nouveau. Terry le regard concentré sur la route, ronge son frein. Le responsable sera viré, car non seulement ils risquent de perdre un client, ce qui est toutefois la moindre de ses préoccupations, mais Almaz peut être n’importe où et gravement blessée. Et ça ce serait impardonnable.

Pour couronner le tout, la journée touche à sa fin et il commence à pleuvoir. Et Merde !! Terry balance un coup parfaitement inutile sur le volant de son pickup, et se passe une main sur son visage, de plus en plus énervé et inquiet surtout. Shiloh, assis sur la banquette à côté de lui, geint doucement, sentant la colère de son maître. Ca va aller Shiloh, on va la retrouver ! Le chien approuve d’un aboiement et distrait, Terry ne remarque pas tout de suite la silhouette au bord de la route, à cause de la pluie qui soudain se fait plus abondante, et inonde son pare-brise.

Quand il la voit, il donne aussitôt un coup de volant pour s’écarter de sa trajectoire, à deux doigts de la renverser et plante les gommes quelques mètres plus loin après s’être garé sur le bas-côté de la route. Après avoir récupéré son stetson, Terry descend promptement de son véhicule, quelque peu énervé et s’approche de la fille, ayant laissé le chien dans le pickup. Mais qu’est-ce que vous foutiez là au milieu de la route ?? gronde-t-il furieux, l’observant par-dessous le bord de son chapeau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Sam 25 Mar - 19:48

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

J'exagérais ma colère? Oh, peut-être que Matthew ne possédait pas le don de faire tomber la pluie mais je ne suis plus vraiment en état de réfléchir correctement. Je lui en veux de ce mauvais coup et il m'entendra sans aucun doute dès que j'aurais regagné la civilisation. Enfin, la ville de Montana qui est à peine plus grande que mon quartier à Chicago. Je me vois déjà venir chez lui ou trouver dans quel restaurant se passe son rencard et lui faire regretter son idée. Oh non, je ne tape jamais sauf quand j'y suis obligée mais la demoiselle qu'il rencontre ce soir semble bien lui plaire. Avec un peu de chance, il sera amusant de la taquiner ou de la faire fuir. C'est mesquin, autant que de m'envoyer me perdre en pleine campagne alors que la nuit ne tardera pas à tomber. Une précieuse? Non! J'ai souvent été la première à m'inscrire aux stages de survies en pleine nature quand j'étais encore chez les flics. Mais j'avais avec moi le matériel adéquat et encore moins un putain de colis dont l'emballage n'allait pas tarder à s'effriter malgré l'épaisseur du carton. Le vélo? Abandonné sur le bord de la route. Ils se démerderont pour venir le chercher. Quand à ma mission, je la reporterai sauf si par un hasard miraculeux me fait tomber sur ce fameux centre Faraday.

La fatigue légère que je ressens après une journée de travail commence à venir m'ennuyer. Généralement, cela ne m'ennuie guère. Je suis plutôt résistante, assez pour partir m’entraîner à la salle ou faire un jogging. L'agacement, ou alors avoir tenté de traîner la bicyclette crevée m'ont prit assez d'énergie et toute ma bonne humeur. Je marche donc sous cette pluie torrentielle en espérant croiser une voiture d'ici peu. J'irais me mettre en travers de la route pour l'arrêter si jamais le conducteur décide de m'ignorer. Pourtant, je suis toujours sur le bas côté quand mes espoirs se réalisent. D'accord, je ne pensais pas réussir à surprendre un conducteur d'un pick-up. Doit être conduit par un de ces fermiers qui pensent avoir déjà tout vu. Quoi que je suis parfois bien plus ennuyante et imposante qu'un troupeau de bison.Mais de là à faire dévier un véhicule...Je m'approche de celui-ci et n'en suis guère étonnée de me faire grogner dessus. Si ma bonne humeur ne m'avait pas abandonné, sûrement aurais-je souris et aurait utiliser le ton de la taquinerie ou de l'amusement pour lui répondre. C'est le sarcasme qui prend le dessus et j'avoue ne faire aucun effort pour le calmer.

"Je me promène. Il paraît que la pluie glacée est bonne pour la circulation sanguine."

Il en a d'autres des questions à la con lui? Comme si on avait envie de flâner dans la campagne avec un temps pareil. Je lui montre le colis que j'ai en main et l'uniforme répugnant et collant de la poste. Lui, il doit être du genre à toujours être dernier lors d'une partie de Cluedo.

"Je fais une course d'orientation mais sans carte, on aime le défi au service postal. Enfin, bref. T'es du genre à prendre une auto-stoppeuse ou il va falloir que je m'impose?"


[i]Made
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Pseudo : Sparrow
Id Card : himself
Age : 33
Job : Dresseur équestre
Imprévu : Un de tes chevaux est blessé.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Dim 26 Mar - 13:41






Il l’observe à travers les filets d’eau qui tombent du ciel, un ciel qui s’obscurcit à vitesse grand v, remarquant la tenue qu’elle porte même si elle est trempée, une employée de la poste ? Ils n’ont donc pas de véhicules pour livrer le courrier ? En tout cas il ne lui semble pas l’avoir déjà aperçue auparavant, bien qu’il est si souvent accaparé par son travail qu’il ne prête guère attention à ce qui se passe en ville, ni à ses nouveaux arrivants. De plus le Ranch Faraday est quand même situé à une quarantaine de kilomètres du centre-ville, donc c’est sûr qu’il est loin d’être au courant de tout comme la plupart des petites pipelettes de la ville. Quoique Mama Tissa essaie toujours de le tenir informé des derniers évènements.

A sa question, la fille lui joue du sarcasme ce qui fait lui fait froncer les sourcils. Il n’a pas vraiment le temps de s’amuser là, ni le temps de s’inquiéter de ce qu’elle foutait là à pied au beau milieu de nulle part. Il ne pense qu’à Almaz et se fiche finalement de ses sarcasmes. Toutefois, il n’est pas salaud au point de l’abandonner là au milieu de nulle part, avec la nuit qui arrive et le temps qui se dégrade de plus en plus. Il lui lance donc sans perdre un instant: Ok, allons-y.

Terry s’en retourne aussitôt au Pickup et remet immédiatement le moteur en route, glissant un regard du côté de sa nouvelle passagère qui s’installe à côté d’un Shiloh toujours méfiant avec les étrangers. Il s’écarte, en baissant la tête et les oreilles et Terry lui donne une caresse sur la tête : T’inquiète Shiloh, elle ne te fera aucun mal. Pour la fille, il précise. Vous n’avez rien à craindre, il n’est pas méchant. Les gens ont toujours peur de lui, parce qu’après tout il est impressionnant et de par sa taille et de par son épais pelage gris qui n’est pas sans rappeler celui des loups. Et Terry fonce en direction du ranch. Il faut qu’il récupère sa monture pour espérer retrouver la jument qui s’est enfuie. Les recherches devront se poursuivre malgré la nuit qui arrive ce qui va sérieusement leur compliquer la tâche, sans parler de la pluie. J’ignore où vous comptiez aller comme ça, mais je vais vous déposer au Ranch et vous aviserez avec Mama Tissa.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Dim 26 Mar - 21:12

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

Bien sûr que je suis capable de rentrer dans la voiture pour m'imposer! Ou m'installer à l'arrière du pick-up, même sous l'eau, si jamais la drôle de créature dont j'aperçois les formes à travers la pluie se montre hostile. Je n'ai jamais eu de réels atomes crochus avec les bêtes. Elles ne m'ont jamais détestés pour autant mais je ne suis pas de ceux qui se font appréciés directement par celles-ci. Peut-être est-ce du à mon ignorance en matière animale? Mon père ne les aimait guère. Contrairement à nombre d'enfants, même un poisson rouge m'était refusé. Et je suis maintenant bien trop peu souvent chez moi pour m'occuper de qui ou quoi ce soit. Malgré mon orgueil, je n'irais donc aucunement chercher un être dont les dents risqueraient d’abîmer un de mes muscles si précieux. Même en échange d'une jolie somme si j'en venais à porter plainte. Enfin! Peut-être que ma vision me joue des tours et que la créature sur le siège passager et la dame du paysan qui s'agite devant moi. Avec une tignasse pire que celle du blondinet. J'en souris. Et ma dentition presque canine se dévoile dans son intégralité quand l'étranger m'affirme, sans aucune cérémonie, que je peux monter à bord.

"T'es plus sympa que tu en as l'air."

C'était un commentaire qui ne servait à rien mais je ne corrigerais pas mon côté bavarde. Je m'installe donc à côté de ce qui est effectivement un chien. J'espère que le grand dadais contrôle bien sa créature, je n'ai pas mon arme avec moi si jamais la bestiole décide de ne pas vouloir m'accueillir. Et je suis sûre qu'elle ne sera pas sensible à mon charme et mon humour magistrale. Son patron non plus. Je ne sais pas lequel des deux à l'air le moins commode. C'est qu'il a pas l'air d'être un marrant mon chauffeur. On le dirait prêt à montrer les crocs plus rapidement que son canidé. Oh, ce n'est qu'une observation, pas une critique. Je ne suis pas de bonne humeur moi aussi. Même si avoir trouvé quelqu'un fait revenir un peu ce moral perdu une heure plus tôt. D'accord, les vêtements trempés continuent d'être emmerdants mais ce n'est qu'un détail qui, je l'espère, trouvera rapidement une solution. Le fermier me pose une question et je lui montre le paquet trempé sur mes genoux.

"Je dois livrer ça à la grotte Faraday. Paraît que c'est urgent. J'espère qu'ils ne sont pas pressés car ils risqueraient de devoir apprendre la patience vu ma petite aventure."

Je lui lance un bref regard, enfin le peu que j'arrive à voir avec ce chien qui bouche la vue avant de me pencher vers le tableau de bord et mettre le chauffage. Pas très écolo mais j'ai froid.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Pseudo : Sparrow
Id Card : himself
Age : 33
Job : Dresseur équestre
Imprévu : Un de tes chevaux est blessé.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Dim 26 Mar - 23:32





La remarque lui vaut un bref coup d’œil de Terry avant qu’il ne grimpe en voiture. Il est un peu surpris par ses façons, mais il n’a pas le temps de s’en formaliser, l’esprit préoccupé. Il espère juste qu’elle n’est pas du genre bavarde parce que là ça va le souler. Il a besoin de réfléchir et difficile de le faire si elle décide de jouer la radio de service. Du reste il a éteint la sienne même si en temps ordinaire, il écoute toujours très volontiers de la musique, du country ou rock de préférence.

Il ne remarque qu’une fois qu’elle s’installe dans le pickup qu’elle transporte un colis qui du reste a bien morflé à cause de la pluie ! Vont être content les destinataires. Mais il s’arrête à peine sur le paquet pour se concentrer sur la route, avant de ciller à sa réponse. Il tourne la tête un instant vers elle, son regard d’un vert limpide venant sonder le sien, pour voir si elle est encore en train de se foutre de lui ou quoi ? C’est un Ranch…. Pas une grotte, le Ranch Faraday ! Alors c’est pour le ranch ce colis ?

Terry jette un bref regard au paquet. Sans doute les nouveaux harnachements commandés par John. Ils commençaient sérieusement à en manquer, des licols particulièrement pour travailler avec les nouveaux pensionnaires et dont Almaz justement. Ils ont en parlé ensemble, de faire venir des licols et longes en synthétique, plus légères que le cuir pour qu’elle ait le moins d’entraves possibles. Putain !! Et à présent la belle se promène librement dans la nature !  

Soudain Shiloh aboie plusieurs fois, très fort, et s’agite sur son siège au risque de bousculer ou de s’approcher un peu trop de la passagère. Il s’énerve, aboie encore, et Terry intrigué, regarde dans la même direction. Shiloh s’il l’a pris avec lui, c’est parce que le chien est très intelligent et a développé semble-t-il un lien particulier avec les chevaux. Il s’est dit qu’en plus de travailler sa sociabilité, le chien pourrait lui être utile avec les chevaux qu’il était sensé voir à Rapid City.

Alors il ralentit le véhicule, se penchant vers l’avant et là-bas à l’orée des bois, il croit apercevoir un éclair blanc. Almaz !!! Bravo Shiloh ! Il flatte la tête du chien à ses côtés qui geint à présent, toujours très agité. Désolé mademoiselle, mais on va devoir faire un détour ! Et soudain Terry donne un coup de volant faisant bifurquer le pickup sur un simple chemin de terre qui traverse les champs. La route est très mauvaise, mais il n’a guère le choix. Si c’est bien Almaz qu’ils viennent de voir, et bien c’est un sacré coup de chance ! Ils prennent plusieurs nids de poule, faisant voler des gerbes de boue mais peu importe, il ne doit pas perdre de vue la direction prise par la jument qui s'est semble-t-il enfoncée dans les bois juste là-bas de l'autre côté des champs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Mar 28 Mar - 15:16

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

Si je fais partie de ces citadines qui méprisent la campagne? Pas vraiment même s'il est indéniable que je suis plus à l'aise entre d'immenses immeubles qu'à parcourir des champs. Mais malgré l'agacement qui continue toujours à me titiller, je ne peux m'empêcher de vouloir taquiner. Je devine fortement que Raiponce à côté de moi doit venir d'un de ces fameux ranchs et je n'ignore aucunement la fierté qu'on les locaux pour les diverses activités qui permettent de faire vivre leur petite ville.C'est enfantin? Oh, il faut bien s'amuser un peu. Puis ne l'a t'il pas cherché en m'engueulant sans réelles raisons? D'ailleurs, je ne me trompe aucunement. Voilà qu'il me reprend, ce qui fait germer un immense sourire satisfait sur mon visage. Vous vous trompez, je ne suis pas une peste. J'aime juste tester les limites d'autrui et il semblerait que celle de l'étranger soit plutôt fines. Quoi qu'il est plus offusqué qu'énervé contrairement à d'autres à qui j'ai déjà pu faire ce types de remarques. Bon, il ne sent pas l'alcool ce qui peut parfaitement aider.

"Grotte, ranch...C'est du pareil au même non? Ils doivent à peine connaître l’électricité ou l'eau courante." je ris avant de lisser vainement le carton du colis. "Je viens de te le dire. Le colis est pour le ranch Faraday. Je suppose que tu en viens? "

Pour s'offusquer de ma petite remarque et avoir cette volonté de me rectifier, je mets ma main à couper que le propriétaire de la grosse créature à côté de moi bosse dans ce fameux Ranch. C'est une simple déduction que des années de flic et quelques unes de détectives vous apprennent à repérer. Ou alors je suis tombée sur un fameux chauvin qui pense que chacune des fermes du coin font la fierté du pays.
Je m'attend à ce qu'il me propose de m'y déposer ou de me ramener en ville quand il s'excuse de devoir faire un détour. Il veut me montrer la beauté du pays pour arrêter mes railleries? Quoi que pour être dehors avec un temps pareil, il doit avoir une sacré bonne raison. Je suis pas sûre qu'il passe que prendre l'eau le fera grandir comme une plante.

"Si tu comptes m'isoler pour mieux me découper en morceaux, sache que je dois être difficilement comestible. Trop d'alcool dans l'sang."

Je n'en pense pas un traître mot. Même si je suis assez maligne pour rester un brin méfiante. Manquerait plus que je sois tombée sur un malade qui voue un culte à des films tels que La colline à des yeux ou autres trucs du genre....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Pseudo : Sparrow
Id Card : himself
Age : 33
Job : Dresseur équestre
Imprévu : Un de tes chevaux est blessé.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Mer 29 Mar - 0:06





Du pareil au même ? Elle est sérieuse ? Terry détourne un instant son attention de la route pour la dévisager entre perplexité et un certain mépris quand elle y ajoute qu’ils doivent vivre sans eau courante et électricité. Alors la réplique cingle : Je vous rassure, on a l’eau courante et l’électricité, et on a même un GPS pour ceux qui n’ont pas le sens de l’orientation. Ou à la limite, on peut se faire un itinéraire via google Map quand on ne sait pas où se trouve l’adresse à laquelle on doit se rendre. Terry reste obstinément sur le vouvoiement. Et du reste, il ne voit pas pourquoi elle se permet de le tutoyer mais bref. Il a vraiment d’autres préoccupations en tête.

Il reporte donc son attention sur la route en répondant un laconique : Non, mais là on y retourne. Sauf que voilà, après avoir aperçu Almaz, Terry vire sur sa gauche et désormais le pickup fait de beaux rebonds sur le chemin irrégulier, traversant les champs en direction de la forêt. Ca ne fait pas deux minutes qu’ils roulent à travers bois que Terry aperçoit soudain un sapin qui entrave la piste. Merde ! Et sans demander son reste, il sort du pickup, reposant son stetson sur sa tête pour le peu que ça le protègera. Le tronc est large, l’arbre vient de tomber. Bon il s’en occupera plus tard. A cet instant, il aperçoit une empreinte de sabot toute fraîche dans la boue. Il se penche un instant pour l’observer avant d’apercevoir un mouvement entre les arbres plus loin. Aussitôt il revient vers le pickup dont il ouvre la portière du côté de la passagère, et Shiloh en profite pour bondir par-dessus elle, pour sortir du véhicule. Quand à Terry, il s’empare de la lampe-torche dans la boite à gant. Ainsi que le fusil derrière le siège. Vous pouvez rester là si vous voulez, mais vous me seriez peut-être utile, si vous voulez bien m’accompagner.

Il pleut désormais des cordes, mais Terry ne s’en préoccupe qu’à peine, sa veste déjà à moitié trempée. La nuit n’est plus très loin, et Almaz est à sa portée. Sauf qu’il doit faire très vite et ignore dans quel état se trouve la jument blanche. Il lance un regard à la jeune femme, avant de tourner les talons pour contourner le sapin effondré, et s’approcher du cheval qu’il discerne un peu mieux à présent qu’il s’avance vers Almaz. Elle est là, c’est bien elle, mais elle s’est fourrée dans un fossé au milieu d’un tas de branches mortes et quand Terry s’approche un peu plus, très lentement pour ne pas l’effrayer, il comprend qu’elle s’est complètement embourbée. C’est pour ça qu’elle s’est arrêtée. Chuut Shiloh, reste là ! Tout doux, Almaz, tout doux, lui murmure-t-il d’une voix apaisante et tranquille. On va t’aider ma grande, ça va aller.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Mer 29 Mar - 1:46

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

Bingo! Le bonhomme n'est pas du genre à accepter la critique facilement. Clair que ce ne sera donc pas avec lui que je m'amuserais un peu pour oublier l'agacement qui me taquine. Je m'en étais doutée dès qu'il avait commencé à me grogner dessus sans réelles raisons que sa propre incapacité à rouler de façon sécuritaire par temps de pluie. Mais j'aime ne pas rester sur mes premières impressions alors pourquoi ne pas tenter de les remettre en question? Dire que je n'aurais pas du? Loin de là. Je ne suis pas à Montana pour me faire aimer alors je ne vais pas me sentir chagriner qu'un drôle de fermier ai décidé de me prendre en grippe car il a du dévier son véhicule ou encore qu'il soit incapable de comprendre la notion de second degré. Ce ne serait pas le seul. Je crois que c'est un humour trop subtile pour certains. Oh, j'en tire pas la gueule pour autant, il le fait très bien pour nous deux. Je me contente donc de rire à sa réplique qui ne manque pas de répondant et me plaît. Il en faudra toujours beaucoup pour me décontenancer.

"Tu n'en viens pas mais tu y retournes? Tu passes trop ton temps sur le net et pas assez à lire mon bonhomme."

Je me doute qu'il va se demander de quoi je parle ou alors encore s'agacer. Hein? Je ne suis pas une grammar nazi mais on ne peut pas retourner à un endroit d'où on ne vient pas! Je vais le lui préciser, histoire de l'aider à s'améliorer un peu puisque je suis autant bonne âme que bavarde quand il pousse un juron. Il est du genre énervé au volant ou juste mal luné? Ou alors c'est la forme qui vient de bouger entre les arbres qui l'interpelle. Il ne me laisse guère le temps de lui demander qu'il est déjà à prendre une lampe dans la boite à gants. Si je vais venir? Pardi quelle question! Bien sûr que oui! Je suis trop curieuse et dynamique pour rester dans une voiture à attendre. Quant à la pluie, je crois qu'elle m'a déjà bien imbibée donc de là à m'en plaindre...

Pourtant je déchante un peu quand je vois la créature qui semble attirer l'attention de Raiponce. Un cheval, une mule, un baudet enfin ce que vous voulez. Je ne déteste pas ces bestioles, loin de là mais contrairement à un chien, je n'éprouve aucune sympathie pour elles. Leurs yeux globuleux sans aucun doute ou leurs grandes dents. Un seul mauvais souvenir avec une de ces créatures mais un souvenir avec une valence émotionnelle peut-être trop forte. Je pourrais retourner dans la cabine, effectivement. Mais j'ai un orgueil assez démesuré pour m'empêcher de faire demi-tour. Je m'approche donc du grincheux, laissant une certaine distance entre moi et l'animal embourbé à qui il est en train de parler.

"Dis-moi ce que je dois faire."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Pseudo : Sparrow
Id Card : himself
Age : 33
Job : Dresseur équestre
Imprévu : Un de tes chevaux est blessé.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Mer 29 Mar - 12:00





Et en plus ça s’permet de lui donner des leçons. Un muscle de sa mâchoire tressaute, signe de contrariété et d’agacement suprême : Non, je n’en viens pas, sinon vous m’auriez vu rouler dans votre direction plutôt que de venir dans votre dos. Parce qu’en fait je reviens d’un voyage dans l’état voisin. Ca vous va comme ça ? Le ton est acerbe mais elle est gonflée à lui faire la leçon alors qu’il vient de la tirer d’un sacré mauvais pas. La prochaine fois c’est sûr, il ne s’arrêtera pas.

Mais l’épisode est vite oublié tandis que Terry repère Almaz plus loin dans les bois. Une fois sa torche récupérée, il peut constater la mauvaise situation dans laquelle elle s’est fourrée. La torche parcourt le pelage de la jument et repère ci et là des striures rouges sur le poil blanc. Elle a dû accrocher quelques branches. Rien de très grave du moins en apparence.

Quand la fille le rejoint, il lui adresse à peine un regard et lui lance : Allez me récupérer le colis dans le pickup et ramenez-le moi ! Il aurait pu aussi lui confier le fusil au cas où pour monter la garde pendant qu’il s’occupera de la jument mais il n’a pas du tout confiance en ses talents pour tenir une carabine. Elle serait encore capable de le blesser lui ou la jument !  Alors il se contente de poser le fusil non armé contre le tronc d’un arbre tout proche, retire son stetson qu’il balance sur le sol, et approche en douceur le cheval, écartant dans des gestes toujours mesurés, les branches qui l’entravent. Et pendant tout ce temps, il ne cesse de lui parler, de cette voix lénifiante qui apaise la jument dont désormais le seul signe de nervosité, sont ces frissons qui parcourent son corps.

La fille est revenue avec le dis-colis. Ouvrez-le, il doit y avoir plusieurs licols à l’intérieur et des longes aussi. Non pas ça, l’autre à côté, oui, oui envoyez-le moi ! Et la longe aussi. L’attention de Terry reste pendant ce temps, centrée sur l’attitude du cheval, étudiant la moindre de ses réactions. Elle bouge peu, c’est bon signe. Elle a compris qu’il allait l’aider à la sortir de là. Même si ça risque de prendre du temps. Sur ses jambes, Terry sent l’étau glacé de l’eau boueuse. Il en a déjà jusqu’aux genoux.  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Mer 29 Mar - 23:31

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

Je ne répond pas à sa question. Il lui en faut vraiment peu pour se mettre en colère ce qui le rend insupportable. Oh, je suis des plus patientes mais je commence à m'agacer du comportement qu'il semble m'offrir. Pourquoi m'avoir prit dans sa voiture si, avant même que je n'ouvre la bouche, il ne pouvait me supporter? Je réfléchis quelques minutes en silence, je me demandant si je ne l'aurais pas déjà rencontré. Je doute l'avoir vu dans un bar, il a l'air de préféré parler aux puces qu'à de vrais humains. Peut-être en faisant mes courses? Il doit être du genre à vous tenir rancune si vous prenez le dernier paquet de chips à sa place. Mais j'ai beau y penser, il me semble que c'est belle et bien la première fois que je le rencontre. et j'espère que ce sera la dernière. Je ne suis peut-être pas ici pour me faire des amis mais les hystériques dans son genre qui décident de me mépriser sans raisons, je ne les porte guère dans mon estime. Autant les éviter. Je me demande d'ailleurs s'il compte me ramener après avoir sauver sa bestiole. Bah, je passerais un coup de fil pour venir me faire chercher en espérant que l'autre idiot de Matthew soit pas trop occupé pour décrocher.

Je ne suis pas assez salope pour le laisser ce débrouiller tout seul même si je me demande bien à quoi je pourrais servir. Récupérer un colis? Plutôt simple mais je crois qu'un s'il te plait ne lui aurait pas arraché la langue. Enfin je ne m'attend à rien de sa part, il ne semble pas connaître ni le mot sympathie ou politesse. Et après je ne devrais pas le considéré comme un cul terreux? Pourtant, le peu de respect qu'il me témoigne fini par m'irriter. Quand il me parle comme une idiote lorsque que j'ai ouvert le paquet, dont je ne comprend pas l'urgence à être livré, je lui lance littéralement ses affaires à côtés, sans aucun ménagement. Pourquoi me montrer polie quand je suis si peu respectée?

"De rien. Je tiens à le dire puisque tu sembles tant apprécier les formules de politesse."

J'attrape alors son fusil, regarde si il est chargé avant de partir à pied reprendre la route. Au moins j'aurais de quoi me défendre si on m'agresse même si je pense surtout ne croiser personne par ce temps. Je suis une grande fille, je peux parfaitement me débrouiller sans idiot pareil. Et le chemin? Je vais repartir par où nous sommes arrivés et faire le chemin inverse de tout ce que j'ai pu déjà faire. Seule, je serais bien plus au calme et arriver à point d'heure ne me dérange aucunement. Je ne lésine pas sur l'effort quand il sert à ma cause.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Pseudo : Sparrow
Id Card : himself
Age : 33
Job : Dresseur équestre
Imprévu : Un de tes chevaux est blessé.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Jeu 30 Mar - 9:06





Son regard se détourne un instant du cheval tandis que le licol et la longe atterrissent dans la boue à côté de lui. Aussitôt son regard se reporte sur la fille,  teinté d’incompréhension et de reproche. Il se penche alors en essayant de maintenir le contact avec Almaz de sa main, pour récupérer le licol qui à présent est recouvert de boue. Ah bravo !
Mais il n’a pas le temps de vouloir le mettre à la jument qu’il voit la fille prendre le fusil pour s’éloigner. Aussitôt il la rappelle : Hey !! Où est-ce que vous croyez aller avec mon fusil ?? Bon sang revenez ici !! Si on s’fait attaquer par un ours, j’aimerai bien avoir de quoi me défendre à ma portée !! Sans parler qu’Almaz est particulièrement vulnérable, bloquée comme elle l’est.

Bordel mais elle sort d’où cette bonne femme ? La région est riche en gibier mais pas seulement. Les ours aussi sont nombreux et n’importe qui sait qu’on ne se balade pas sans arme dans ces régions sauvages, histoire de pouvoir se défendre au cas où.  Et elle, elle lui embarque son fusil sans un mot, rien ! J’vais encore avoir besoin de votre aide ! gronde-t-il, en essayant de ne pas hausser le ton pour ne pas inquiéter Almaz, mais ce n’est vraiment pas facile pour la peine. Et puis elle croit aller où comme ça ? à pied alors que la nuit tombe ? Est-ce que vous pourriez m’éclairer s’il vous plait ? Dit-il en insistant sur le « s’il vous plait » et il lui tend la torche.

Son regard reste méfiant puisqu’elle tient sa carabine. Elle a l’air de savoir tenir un fusil mais ce n’est pas pour autant qu’il va lui faire confiance. Il faut qu’on la dégage de là rapidement, sinon elle va s’engourdir et risque de ne plus pouvoir se redresser ensuite. Il faut que je lui mette le licol et avec la longe on l’aidera ensuite à s’extirper de là. Mais d’abord il va devoir retirer quelques branches, et la pluie qui continue de tomber, n’aide vraiment pas.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Jeu 30 Mar - 20:51

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

Non, je ne boude aucunement. Ce n'est aucunement dans mon caractère de grogner pendant des heures car je suis contrariée. Je suis plutôt à oublier rapidement les griefs et redevenir souriante. Mais faut-il encore que j'en ai envie, ce qui n'est aucunement le cas ce soir. Je n'ai pas envie de sourire bêtement tandis que l'on me parle sans une once de sympathie alors que je m'évertue d'aider car, malgré un fort caractère, je ne laisse jamais qui que ce soit dans le besoin. Même un satané abruti comme Raiponce. Ou plutôt Boucles d'or puisqu'il semble avoir peur des ours. Je soupire, exaspérée. Il ne pourrait pas lui chanter des chansons? Il à l'air d'adorer parler aux bestioles alors ce n'est pas un nounours qui devrait l'effrayer. Pourtant, je fini quand même par faire demi-tour. Ce que je peux être conne ou trop bonne âme. Je ne devrais pas me soucier des autres et j'en vivrais bien mieux. Je me retourne donc, le regard mauvais et moqueur pour venir m'adosser au capot du pick-up.

Je le regarde discuter avec le canasson et mon regard se pose sur le gros chien qui traîne autour. L'est pas bien malin le blond, quitte à devoir ramener une bête qui pourrait avoir des ennuies ou se montrer réticente, j'aurais emmener avec moi un bipède. Peut-être qu'il n'en connait pas? Désagréable comme il est, je suppose que peu d'humains doivent l'apprécier. J'exagère? Evidemment que oui! Mais il m'ennuie. Il se fout d'ailleurs de ma gueule en me demandant de lui tenir la lampe. Je la lui arrache donc des mains avant de l'éclairer, calant le fusil entre mes cuisses. Et je le laisse parler, il doit bien être le seul à s'écouter en dehors de la jument qui s'est enfoncée dans la boue. Je reprendrais mon chemin quand il en aura fini et peut-être bien que je garderai la lampe. Elle me sera toujours pratique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 83
Pseudo : Sparrow
Id Card : himself
Age : 33
Job : Dresseur équestre
Imprévu : Un de tes chevaux est blessé.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Ven 31 Mar - 21:33





A son grand soulagement, elle revient vers lui, même si elle a l’air des plus contrariées. Tant pis, il s’en préoccupera plus tard. Pour le moment il doit se préoccuper d’Almaz. Une jument qui est tout de même cotée à trente mille dollars ! Même si ce n’est pas sa valeur pécunière qui lui importe là tout de suite. Mais quand même, s’il lui serait arrivé quelque chose de grave, c’est tout le ranch qui en aurait subi les conséquences, surtout que la cliente n’est pas facile.

Désormais Terry se concentre sur la jument. Doucement il commence par lui mettre le licol, le glissant autour de sa tête, puis il y accroche la longe pour s’assurer qu’elle ne tentera pas de s’échapper à nouveau. Une fois la jument sécurisée, il guide la jeune femme pour qu’elle éclaire le bas du cheval qui est encore embourbé. Et une à une Terry retire délicatement les branches, jusqu’à sentir une qui coince.
Aussi tout en lui parlant, et veillant à rester sur son flanc, il tâte ses pattes, jusqu’au coude, et comprend où c’est bloqué. Une des pattes postérieures est complètement prise en étaux entre deux branches. Quand penché dans la boue, Terry passe sa main pour bien comprendre le problème, il sent Almaz qui s’agite. Elle souffre et ce n’est pas bon signe. Aussi il n’hésite pas à s’accroupir, jusqu’à avoir de la boue jusqu’à mi taille, pour trouver comment dégager les branches sans plus la blesser encore.

Au bout de dix longues minutes, la jument est enfin complètement dégagée et elle commence à manifester des signes évidents de fatigue. C’est maintenant qu’il doit la faire sortir de là, ou elle risque de vouloirs se coucher et là, il ne pourra plus rien faire pour la convaincre de se relever. Il se redresse très vite, revenant vers la tête de l’animal et lui explique qu’il va la faire sortir de là. Puis il se met à tirer doucement, par légères pressions pour commencer sur la longe : Allez Almaz, on y va ! Allez fais un effort ! Et il l’encourage ainsi de plus en plus, bientôt rejoint par Shiloh qui aboie pour motiver la jument qui enfin fait un mouvement et s’extirpe d’un seul coup du fossé où elle était embourbée. A moitié couverte de boue, impossible de voir si la blessure est importante ou pas.

Terry revient face à elle et la cajole tout en lui murmurant toujours tout bas, des mots rassurants. Il est dans le même lamentable état que le cheval, complètement glacé et fatigué lui aussi, mais il n’en a pas pour autant terminé avec cette affaire. Il va falloir la ramener au ranch et il reste plusieurs km avant d’y arriver. Terry fait faire quelques pas à la jument, constatant très vite qu’elle boîte. C'est pire encore que je ne pensais. Elle s’est blessée en tombant là-dedans. Je suis navré mais je vais encore avoir besoin de vous…

Il la dévisage, guettant sa réaction non sans inquiétude. Est-ce que vous savez conduire ? Il n’y a pas de réseau dans le coin, et il faut que j’appelle le ranch pour qu’ils m’envoient un van (remorque à chevaux). Le mieux serait de rejoindre la route et vous pourriez tenter de les appeler pour moi s’il vous plait ? Ou sinon, si vous n’avez pas de réseau avec le téléphone que j’ai laissé dans le pickup, il vous suffira de continuer tout droit sur la route, jusqu’à la prochaine jonction, ensuite vous prendrez à gauche, et vous devriez vite voir le panneau indiquant le Ranch Faraday. Je ne peux pas la laisser seule ici et je ne vais pas non plus vous demander de rester seule ici avec elle. Oui parce que Terry a bien capté qu’elle ne semble pas du tout à l’aise avec les animaux et encore moins avec les chevaux. Pourriez-vous faire ça pour moi ? Vous nous sauveriez la vie à tous les deux, le cheval et lui donc.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 364
Pseudo : Argimpasa
Id Card : Meaghan Rath + Aslaug
Age : 28 Ans
Job : Détective privée sous couverture au service postale
Imprévu : Tu as gagné un abonnement à un magazine porno.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   Lun 3 Avr - 13:11

Lost in middle of nowhere
Terence & Tanwen

Je ne dirais pas que ma mauvaise humeur s'échappe. La situation n'a rien qui pourrait me permettre d'apaiser mes émois. Mais, malgré un fort caractère, je suis assez aimable pour ne pas l'abandonner à son triste sort. J'allais le faire certes, mais je n'avais pas réellement aperçue à quels points les deux étaient embourbés. Je n'ai jamais manqué de sens de l'observation et de l'analyse  toutefois la colère ne m'a guère motivé à utiliser ces qualités. Dire que je mesure l'ampleur de la situation serait faux. C'est un événement inédit pour la petite citadine que je suis. On trouve rarement des bêtes prises dans la boue à Chicago...Mais je suis intelligente ou humaine pour ne pas les laisser malgré ma folle envie de rentrer me mettre au sec, même si je dois marcher des heures. Et j'accentue mon silence, consciente que râler n'arrangerait rien même si j'aimerai pester sur tout et rien. Je me contente donc de tenir cette lampe, assez agacée d'être aussi inutile. Rien n'est plus ennuyeux qu'un lampadaire et je viens d'en prendre la fonction. Il serait inutile de tenter de prendre des initiatives si je ne connais rien pour le faire. Je ne ferais que tout empirer même si je ne suis pas une empotée.

Je regarde donc cet étranger dont j'ignore le nom tenté d'aider cette jument malchanceuse. Je ne relève pas ni me moque de le voir lui parler. Loin d'être antispéciste, je suis pourtant de celle qui admet une âme aux autres créatures. Et si quelques paroles peuvent rassurer le canasson, alors qu'il le fasse. La laisser paniquer n'arrangerait rien. Finalement, Raiponce car je dois bien lui donner un nom, fini par me demander de nouveau mon aide. J'hoche la tête pour lui signaler que je vais le faire et j'écoute sa requête. Rien de bien particulier même si devoir les laisser seuls pour chercher du renfort, si jamais le téléphone ne marche pas, ne me plaît guère. Mais je n'ai rien de mieux à proposer...Je détache donc mon élastique, laissant retomber mes cheveux trempés sur mon visage, pour accrocher la lampe sur un arbre. Mieux vaut continuer de les éclairer, encore une petite demi-heure et la nuit sera omniprésente. Après avoir vérifié la solidité de mon bricolage, je pars chercher le téléphone dans le pick-up. Pas de réseau, évidemment mais je n'en suis pas étonnée.

"Je vais faire vite."

Inutile de rajouter des jacassements inutiles. Je sais être pragmatique en situation de crise, j'étais loin d'être la pire des flics. Je pose le fusil à portée du bonhomme avant de prendre le volant et de partir assez délicatement pour ne pas affoler la jument avec des bruits de moteurs énervés et un éclairage trop violent. J'accélère une fois la route principale gagnée, tant pis pour les limitations de vitesse. Trouver le ranch n'est pas bien difficile et j'ai tôt fait d'en apercevoir les bâtisses. Je klaxonne plusieurs fois pour signaler mon arrivée avant de descendre du véhicule et expliquer la situation à plus compétents et amène d'aider que moi. Ils n'auront aucun mal à trouver le chemin, comme indiqué, ils ne sont pas loin. Peu de voitures semblent avoir parcouru la route et il sera d'autant plus aisés de repérer des traces de pneus s'enfonçant jusqu'à un bois.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lost in middle of nowhere [Terence]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost in middle of nowhere [Terence]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUMP THEN FALL. :: (montana, wyoming) :: - south of montana --
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.