AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Demain, c’est cimetière. Cette nuit, c’est enfer. | Thomas et Lucrezia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 256
Pseudo : zen
Id Card : jenna coleman @zenlaneuniverse
Age : 32 ans
Job : architecte
Imprévu : Tes médicaments peuvent t'endormir.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Demain, c’est cimetière. Cette nuit, c’est enfer. | Thomas et Lucrezia   Lun 20 Mar - 21:55



Heureusement que le numéro est enregistré parce que de mémoire, tu es incapable de le retrouver. La sonnerie du téléphone et dès que ton ami décroches tu lances ton appel. Tommy ! J’ai pas de lumière sur ma charrette ! Les flics vont m’donner un PV, ils sont vaches dans le coin, tu sais. Tu peux venir me chercher au pub ? Thomas, est-ce que c’est toi ? Le ton de ta voix laisse paraitre que tu n’es pas dans ton état normal. L’excès d’alcool fait son effet. Un silence pendant lequel tu cherches à retrouver tes mots avant de reprendre. S’il a parlé, tu n’as pas capté, prise dans cette ivresse qui mélange tout dans ta tête. Les explications ne sont pas au programme, tu te contentes de faire court et de résumer la situation. Je vais pas bien, Tommy. Ça va pas... Le reste se perd dans les sanglots. Pourtant, tu essaies d’ajouter des phrases. Peut être qu’il arrive à en déchiffrer par ci par là, “j’l’ai perdu”, “j’veux mourir”. Ce n’est pas un appel au secours, c’est la fin de l’histoire. Tu donnes l’info et voilà. C’est dit, tu raccroches pour continuer de pleurer, sans témoin.

Assise dans le fauteuil roulant, en plein milieu de la rue, en plein milieu de la nuit, tu attends. Comme dans ces vieux westerns où la vie se joue ainsi, face à face. Le bruit infernal du camion te reviens dans les oreilles. Tu revois l’image du véhicule qui a juré votre perte. Tu cherches sa main, mais tu sais très bien que jamais plus tu ne la trouveras. Cette certitude est un coup de poignard en plein coeur. Non, ce n’est pas un coup de poignard, tu serais morte si c’était ça. Tu es en vie et c’est intenable. Tu respires et c’est insupportable.

Combien de larmes y a-t-il dans un corps ? Tu n’en sais rien, il trouves moyen d’en verser encore. Ta tête explose d’une souffrance inqualifiable. Tu te frappes du poing. Avoir mal physiquement est mille fois plus facile. Si tu le pouvais, tu briserais les plâtres, tu n’en as plus la force. Tu n’as plus la force de rien. Même plus celle de tenir assise. Tu tombes. Tu descends jusqu’à toucher le sol. Tu voudrais entrer à l’intérieur et manger la terre. Tombe. C’est demain qu’on enterre Kat. Tu veux être avec elle, dans la terre qui accueillera son cercueil, demain. Tu seras là, tu ouvriras tes bras et tu la serreras contre toi. Foutue rue, c’est pas d’la terre, c’est du goudron. Kat, j’suis désolée, j'suis désolée, pardon... Kat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 584
Pseudo : jesaispas (Manon)
Id Card : H. Cavill, ©Shiya(ava) Endlesslove(code sign)
Age : 33 ans
Job : Agent de police dévoué
Imprévu : Tu t'es retrouvé au milieu d'une bagarre.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Demain, c’est cimetière. Cette nuit, c’est enfer. | Thomas et Lucrezia   Mer 22 Mar - 2:17


Malgré les bulldozers endormis dans la réserve, Thomas s’est tout de même trouvé un petit espace où se poser. Assis sur l’étendue d’herbe, il laisse vagabonder son esprit bien trop préoccupé pour vouloir dormir. En effet, demain est un jour dont Montana n’est pas prêt de se remettre. L’enterrement de Katej promet beaucoup de rages refoulées, de larmes et de fleurs qui tenteront d’embellir son départ. Il ne peut s’empêcher de penser à Lucrezia, laissée seule par la vie. Bien entendu, son entourage fait tout pour l’aider à surmonter cette épreuve. Cela n’enlève néanmoins en rien la solitude que cette disparition a fait apparaître. Le regard posé sur les étoiles, il se demande si Katej se cache derrière l’un de ces petites merveilles scintillantes.

La sonnerie de son portable le tire de ses contemplations. Lucrezia. Tommy décroche au quart de tour, il lui avait dit maintes fois d’appeler si elle en sentait le besoin. Il serait toujours là pour elle, il ne défaillira pas à son devoir qu’il met un point d’honneur à remplir depuis de longues années. Parfois, il se demande même où se trouve la limite entre la famille et les amis.
La voix de son amie lui donne mal au cœur, elle va très mal. Elle semble également imbibée et plus vraiment apte à se contrôler émotionnellement. Il tente de comprendre où elle veut en venir, l’écoutant attentivement. Thomas essaie de lui parler mais Lucrezia ne semble pas réceptive à ses mots par téléphone, bien trop noyée dans son chagrin. Elle a parlé du pub, de venir la chercher. Il se met en route sans plus attendre, rejoignant son pickup garé près d’une route de la réserve et se dirige vers l'établissement. Il se demande dans quel état il va la retrouver, et pourtant il lui semble qu’elle a tous les droits en cette soirée. Thomas sursaute de peur en apercevant Lucrezia à même le bitume, hors de son fauteuil roulant et parlant dans le vide. Il s’arrête immédiatement, laissant sa voiture en travers de la route afin de les protéger de tout véhicule s’approchant d’eux. L’homme s’approche de son amie au pas de course, et s’accroupit au près d’elle. Hey... hey, Lucrezia ?!  De ses mains, il tente de la relever petit à petit sans la brusquer. Lulu, c’est moi. Je suis là… Son regard droit dans le sien, il sonde l’état de la brunette. Qu’est-ce qui s’est passé ? Il se doute de ce qui s’est déroulé, mais c’est plutôt dans le but d'entendre Lucrezia parler, entendre qu’elle est toujours de ce monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 256
Pseudo : zen
Id Card : jenna coleman @zenlaneuniverse
Age : 32 ans
Job : architecte
Imprévu : Tes médicaments peuvent t'endormir.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: Demain, c’est cimetière. Cette nuit, c’est enfer. | Thomas et Lucrezia   Sam 25 Mar - 23:53



Au milieu de ta détresse et de la rue, tu entends un moteur. Tant mieux si cela doit s’achever ici et maintenant. Parce que continuer, comment continuer à vivre. Partir la rejoindre est la seule chose qui te semble normale. Il n’y a pas ce heurt qui vous a fait voler en mille éclats comme la vitrine de la superette, trois semaines plus tôt. Le véhicule s’arrête. Il y a deux mains qui tentent de te relever, une voix connue qui te parle. Tommy ? Tu lèves la tête. Tu te redresses pour t’assoir tant bien que mal. Tu te souviens de l’avoir appelé. Pourquoi c’est autre chose. Tu te rends compte de la présence du fauteuil et tu reviens dans cette logique qui t’avait fait décrocher ton téléphone. Oui, voilà, c’est ça. Tu as vu, c’est pas malin de fabriquer des fauteuils sans lumière. La nuit c’est tellement dangereux. Je pensais pas qu’il serait tard. Il est tard. Quelle heure est-il ? Tu passes la main dans tes cheveux pour remettre en place les mèches qui dansent devant te yeux. J’ai perdu mon casque... Tu n’en avait pas, pourtant cela t’inquiète. L'alcool et le chagrin, ne font pas bon ménage, encore moins quand ils sont pimentés de médocs. Tu dois faire un effort pour rassembler les pièces du puzzle.

Ton ami te regarde et tes yeux plongent dans les siens aussi. Tu veux lire en lui le pourquoi de cet instant qui t’échappe, que tu rattrapes au fur et à mesure que les larmes reviennent au bord de tes yeux, coulent sur tes joues. Tu mords tes lèvres. Tes lèvres qui n’embrasseront plus jamais la femme que tu aimes tant. Je l’ai tué Tommy. C’est ma faute. Je n’ai pas su éviter le camion. Tommy, c’est ma faute si elle est morte. Pourquoi c’est elle. Je veux pas. Je peux pas. Il faut que ce soit moi, pas elle. C'est ma faute. Tu t’agrippes à lui comme à une bouée de sauvetage, alors que tu ne veux pas être sauvée, tu veux disparaitre dans le néant. Tu ne sais plus ce qui est le plus dur, l’avoir perdue ou être responsable de sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Demain, c’est cimetière. Cette nuit, c’est enfer. | Thomas et Lucrezia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demain, c’est cimetière. Cette nuit, c’est enfer. | Thomas et Lucrezia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» Astre de nuit [Libre]
» Travailler ou non cette nuit [Livre 1 - Terminé]
» Le gardien du cimetière appelle la police
» La Nuit me rappelle ce jour .... |Avec Constelation d'Hiver |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUMP THEN FALL. :: (lights come on) :: - smoke break - :: - north of montana - :: habitations-
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.