AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 your love is my drug (hunter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
born to make you happy
avatar


Messages : 4960
Pseudo : Passenger/Pauline.
Id Card : Sophia Bush (lolitaes + Tumblr)
Age : 31 years.
Job : Prof de maths
Imprévu : On t'a proposé un nouveau job.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: your love is my drug (hunter)   Sam 25 Fév - 20:42


-----------------------------


Il se passe toujours un moment merveilleux après une longue séparation. Se retrouver est toujours un événement. L’absence est la chose la plus difficile à accepter. Le manque est terrible. Quand on est accroc on essaie de s’étourdir, de penser à autre chose la journée, mais une fois allongé dans le noir notre solitude nous frappe rattrape au visage. Hunter Bass, l’homme le plus sexy de cette planète. Du moins pour la belle Lizzy. Elle déteste quand il n’est pas là. Il n’y a rien de plus long, de plus douloureux que de l’attendre. Il est vrai que cette séparation avait été un peu précipitée. Puis c’est pas comme si ils s’étaient quittés, loin de là, des choses à faire hors de la ville, tel était le prétexte du beau mâle. Lizzy n’y croyait pas beaucoup à ses histoires de fournisseurs. Mais ce n’est pas ce qui compte maintenant. Il était revenu. Lors du bal de la St Valentin qui avait lieu à la salle des fêtes de la commune. Un moment absolument magique, elle avait vraiment la sensation d’être Cendrillon avec son prince charmant. Il était si doux, si adorable avec elle.  En rentrant à la maison, c’était toujours romantique, mais beaucoup plus intense. La température montait rapidement et ils ont eu les retrouvailles qu’ils méritaient. Ils ont passé une nuit divine. Le sexe est une partie importante de leur relation. Ils ne savent pas s’en passer. Et même quand ils ont de problème, c’est leur désir réciproque qui finit par les aider. Ils ont le cœur et le corps absolument brûlant.
Le matin est là. Lizzy se réveille épanouie bien qu’en vérité elle n’aie pas beaucoup dormi. Elle était dans les bras de Hunter qui dormait paisiblement. Et elle était restée complètement nue. Elle se contenta de l’embrasser doucement, avant de sortir discrètement de son étreinte, pour aller à la salle de bain et se doucher rapidement. Un boxer, un soutien-gorge et une chemise de Hunter ouverte suffisait. Elle était belle, rayonnante, les cheveux en bataille, naturelle mais bien dans sa peau. Même si avec cette tenue elle laissait visible la cicatrice encore présente suite au coup de poignard dans son ventre. Elle passa devant la chambre de Malie qui dormait elle aussi profondément. Ça la fit sourire. Elle alla ensuite à la cuisine pour préparer un plateau avec du café chaud, des tartines, du jus d’orange, un petit déjeuner royal, pour rejoindre Hunter. Elle posa le plateau sur la table de chevet avant de s’allonger sur Hunter encore endormi. Elle l’embrassait, lui caressait les cheveux doucement, elle adore, pour le réveiller de bonne humeur et profiter pleinement de lui encore aujourd’hui.
  

_________________
Someone in the crowd could take you flying off the ground.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpthenfall.forumactif.com
avatar


Messages : 292
Pseudo : Squirella
Id Card : Jensen Ackles ©lux aeterna
Age : 35 ans
Job : Co-propriétaire du pub et pompier / Trafiquant d'armes
Imprévu : Quelqu'un a crevé les pneus de ta voiture.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Jeu 2 Mar - 20:34


Your love is my drug
Lizzy & Hunter


Le départ d’Hunter avait été précipité. Il aurait aimé en discuter avec Lizzy, mais il n’avait pu attendre. Des sources lui avaient révélées que l’homme qui avait poignardé sa fiancée avait quitté la ville et s’apprêtait à fuir le pays, à le fuir lui. L’ainé des Bass avait une réputation, seule la fuite pourrait le sauver mais Hunter ne comptait lui laisser cette chance.  Prétextant une rencontre de dernière minute avec des fournisseurs à Los Angeles il avait commencé sa traque sans que personne ne le sache. Bien sûr il en parlerait à Lizzy. Entre eux il n’y avait aucun secret. Maintenant qu’il était de retour, maintenant qu’il avait mis un terme à sa chasse, il pourrait reprendre le cours de sa vie. Mais pas sans lui avoir parlé. Parce qu’il avait besoin d’elle, besoin de son avis. Tout ça, avait remué beaucoup de chose et il semblait pris entre deux feux. Et il n’y avait qu’auprès de celle qu’il aimait qu’il pourrait se confier de la sorte.

Endormi, il rêvait aux retrouvailles de la veille avec elle. Une nuit magique, charnelle, passionnelle et enflammée. Entre eux tout était intense, le sexe, leur personnalité, leur vie. C’était explosif, dans tous les sens du terme, pour le meilleur comme pour le pire. Aucune routine, aucun ennui, aucune lassitude. Un amour passionnel comme on en voyait peu. Bougeant légèrement, il commençait à s’éveiller sous les caresses et les baisers de sa belle. Peu à peu, la bonne odeur du café et le pain grillé lui parvinrent au nez. Ouvrant les yeux, il sourit simplement en découvrant sa petite amie, allongée à ses côtés, portant une de ses chemises, ouverte sur sa lingerie. Elle était resplendissante. « Bonjour toi…. Il se décala pour s’approcher d’elle et l’embrassa. Il resta dans un silence, le poser sur elle, poser sur son corps. Ils n’avaient pas besoin de parler. Pas tout de suite. Il voulait encore profiter de cet instant de plénitude, avant qu’il ne lui révèle son dérapage. Il glissa sa main droite le long de son corps, le long de ses formes, puis il s’arrêta sur son ventre et la cicatrice laissée par le coup de couteau qu’elle avait reçu. « Comment tu te sens ? ». Il s’en voulait pour ce qui c’était passé. Mais il lui avait assez répété à quel point il était désolé. A présent il voulait profiter d’elle, la rassurer et la protéger. Encore et toujours plus.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
born to make you happy
avatar


Messages : 4960
Pseudo : Passenger/Pauline.
Id Card : Sophia Bush (lolitaes + Tumblr)
Age : 31 years.
Job : Prof de maths
Imprévu : On t'a proposé un nouveau job.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Ven 3 Mar - 13:46

Le temps semble presque s'arrêter, car après des jours enfin, l'âme la plus proche de la votre revient. Votre cœur qui alors restait en suspend, se remet à battre normalement. Voire un peu trop vite. Mais vous adorez tous cette sensation. Cette intensité quand la personne que vous aimez et bien vous aime aussi et vous le fait ressentir à chaque regard, à chaque baiser. C'est ce que ressent actuellement Lizzy Chapman. Elle est folle amoureuse de lui, depuis le premier jour, et un peu plus chaque jour que la vie fait. Elle a toujours peur. Elle sait que Hunter est fougueux, et qu'il agit selon son instinct. Elle aime cette partie de lui, mais c'est aussi celle qui fait que parfois elle a très peur. Quand elle le voit partir aussi vite, si précipitamment elle sait que ça ne présage rien de bon. Cependant elle a totalement confiance en lui, et c'est pour ça qu'elle le laisse faire. De toutes façons, elle savait qu'elle n'aurait rien pu faire et qu'il serait parti quand même. Elle était tout prêt de lui, profitant de ses lèvres et de sa peau. Elle aimait le voir ici, avec elle, dans cette chambre, si paisible. Elle ne put que sourire, lorsqu'il se réveilla, et qu'il lui dit bonjour. Un réveil doux. Elle se laissait embrasser et elle lui rendait bien. Elle aimait chacune de ses caresses sur son corps. Elle frissonna lorsqu'il toucha sa cicatrice. Elle ne souffre plus même si c'est encore sensible parfois. Je me sens beaucoup mieux depuis que tu es là … lui répondit-elle, en passant ses bras autour de lui, de le serrer et de l'embrasser de nouveau. Elle voyait qu'il s'inquiétait encore, qu'il culpabilisait, parce qu'il n'avait pas pu empêcher ce coup de couteau. Mais il n'y était pour rien. Peut être qu'elle n'aurait pas du venir se pavaner en petite tenue pour rendre jaloux son fiancé. Même si ça la faisait sourire en y repensant, parce qu'avant le coup de couteau, ça marchait plutôt bien. Et il aurait fini par lui sauter dessus. Elle savourait chaque seconde, chaque contact avec sa peau ou avec ses lèvres. Même si elle savait qu'ils devaient en parler. Et c'est elle qui commença, alors qu'elle le serrait toujours aussi fort contre elle. T'es parti jouer les justiciers ? Lui demanda t'elle, même si ce n'était pas vraiment une question. Elle n'a jamais cru à son histoire de fournisseurs. Elle posait des questions, mais ça ne l'empêchait nullement d'avoir les mains baladeuses partout, sur ce corps qu'elle connaît par cœur, et dont elle ne se lassera sans doute jamais. Elle lui souriait malgré tout. Malgré qu'elle ne soit pas ravie qu'il soit parti la venger. Même si paradoxalement elle adore ça, qu'il la sauve, et veuille tuer tous ceux qui lui font du mal.

_________________
Someone in the crowd could take you flying off the ground.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpthenfall.forumactif.com
avatar


Messages : 292
Pseudo : Squirella
Id Card : Jensen Ackles ©lux aeterna
Age : 35 ans
Job : Co-propriétaire du pub et pompier / Trafiquant d'armes
Imprévu : Quelqu'un a crevé les pneus de ta voiture.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Mer 15 Mar - 9:46


Your love is my drug
Lizzy & Hunter


Il aurait aimé mettre ce moment sur pause. Oublié ce qu’il y avait autour et ne jamais quitté cette maison, cette chambre, ce lit. Ses doigt glissant sur la cicatrice de Lizzy, il sourit légèrement quand elle lui répondit être mieux maintenant qu’il était revenu. Ils avaient eu beaucoup de chance que ce coup de poignard ne touche pas d’organes vitaux. Ils au pluriel, oui, parce que leur couple était plus que ça. Ils étaient unis, partenaires, complémentaires, à eux deux ils étaient un d’où cette passion qui les animaient. Allongé au côté de celle qui était sa fiancée, il se terra dans un silence et se contenta de la regarder. Elle était si belle. Si belle et si forte ! Peu à peu elle finit par se rapprocher de lui, voyant surement qu’au fond il était toujours inquiet pour sa sécurité. Resserrant l’étreinte, il l’embrassant, délicatement, amoureusement, passionnément. Ce silence dura quelques minutes, mais ils en avaient besoin. Après une longue absence, les mots ne sont pas primordiaux, les corps parlaient pour eux et c’était tout ce qu’il y avait de plus sincère. Pourtant ils devaient parler. C’était inévitable, même s’il tendait à repousser ce moment. Heureusement Lizzy pris la parole la première et le força à se livrer. Malgré l’excuse qu’il avait pu sortir à son entourage sur son fournisseur étranger, il avait toujours su que Lizzy aurait sur lire en lui et comprendre ses réelles motivations à fuir la ville. « J’suis désolé de ne pas t’en avoir parlé… Mais… Mais je ne pouvais pas rester attendre. Il allait quitter le pays et il t’avais… ». Il s’arrêta là. Ressasser le passé ne rendrait pas les choses plus faciles. « Je m’en suis occupé. Tu n’as pas à craindre de le revoir… C’est terminé ». Lizzy était en vie, son agresseur était mort, la page devait être tournée. Un an plus tôt il n’en aurait pas fait tout une histoire, au contraire. Tuer, vendre des armes, c’est ce qui le définit. C’est lui. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’il y prend du plaisir, mais c’était tout comme. Parce qu’il le faisait pour une raison. Protéger les siens. Sans la moindre hésitation. Pourtant il s’était fait cette promesse, de changer, de se racheter une conduite, pour elle, pour lui rendre hommage au quotidien. « J’avais promis à Milla de changer, pour elle, pour toi, pour notre famille mais aussi pour moi… Je ne regrette pas ce que j’ai fait, mais… ». Comment regretter après ce qu’il avait osé faire à Lizzy ? Seulement il avait perdu l’une de ses sœurs, celle qui était son rayon de soleil, son ange gardien. Il n’avait plus que ces souvenirs et cette promesse pour continuer à la faire vivre à travers lui et il craignait de perdre tout ça en continuant à être celui qu’il était, celui qui selon elle valait mieux que tout ça. « [color=Je pensais pouvoir changer tu vois. Essayer d’améliorer nos vies pour nous construire un meilleur avenir. Une vie plus saine et normale pour Malie…[/color] ». Il ne savait pas vraiment comment expliquer ce qu’il ressentait. Il n’était pas doué pour mettre des mots sur ses émotions, au contraire il détestait ça ! Ce n’était pas lui. Ça n’avait jamais été lui. La plupart du temps il n’essayait même pas, mais là il s’agissait de Lizzy. Il n’y avait qu’auprès d’elle qu’il essayait de se livrer et même sans réussir vraiment à le faire, il savait qu’elle comprenait. Qu’elle réussissait à voir en lui.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
born to make you happy
avatar


Messages : 4960
Pseudo : Passenger/Pauline.
Id Card : Sophia Bush (lolitaes + Tumblr)
Age : 31 years.
Job : Prof de maths
Imprévu : On t'a proposé un nouveau job.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Mer 15 Mar - 14:54

Une grasse matinée avec l'homme de sa vie, que demander de plus ? Un moment de plénitude et de sérénité. Des petits mots, des caresses, de l'amour en somme tout simplement. Ils en avaient besoin. Ils en ont toujours besoin. Ils sont attirés, ils ne savent pas vivre loin de l'autre et ils l'ont prouvé plusieurs fois. Les séparations n'ont jamais duré. Ils ce sont toujours retrouvés, et les personnes qui ce sont mis entre eux ont fini par souffrir. C'est avec envie qu'elle se laissait toucher, embrasser. Et avec douceur et une part de fougue qu'elle répondait à ses gestes. Ils étaient complètement serrés l'un contre l'autre lorsque Lizzy commença à parler. Elle l'écoute, comme toujours. C'est sans doute la plus grande force de leur couple c'est qu'ils se disent tout. Parfois ils hésitent c'est normal, les doutes ça arrive chez tout le monde. D'avoir peur de la réaction de l'autre aussi. Mais ils finissent toujours par se dire les choses. Ils ne peuvent pas se mentir, tout simplement parce qu'ils se connaissent trop. Je savais que tu ne laisseras jamais passer ça … lui avoua t'elle lorsqu'il s'excusa de n'avoir rien dit. Lizzy baissa la tête sur le moment, quand il dit que c'était terminé. Puis regarda Hunter. Elle savait pas trop quoi penser de tout ça. Elle avait compris parfaitement. Cet homme était mort maintenant. Elle a toujours accepté la double vie de Hunter, mais ça la touche beaucoup plus quand ça la concerne. Elle se sent coupable. C'est un peu de sa faute. Peut être que si elle n'était pas allé dans le pub en petite tenue cet homme ne serait pas devenu fou. Elle passa sa main dans les cheveux de Hunter comme d'habitude. Ça a pas été trop difficile ? Lui demada t'elle. J'ai toujours peur que ce soit toi qui prenne un mauvais coup … parce que oui, Hunter part la venger. Mais si jusqu'à maintenant il a toujours réussi ses missions, il y a toujours des risques. Quand il part comme ça, elle craint toujours qu'un jour il ne revienne plus, et qu'elle ne sache même pas où il est. Cela dit il l'appelle toujours quand il est loin pour lui donner des nouvelles. Où ils s'envoient des textos la nuit. Milla ne t'en voudrait pas. Elle sait que tu as fait ça pour me protéger. Comme toujours … lui dit elle en souriant. Si parfois elle a peur, au fond elle adore ça, cette adrénaline avec lui. Elle lui sauta dessus pour l'embrasser passionnément encore une fois. Elle adore qu'il vienne la sauver et la défendre envers et contre tout. A son tour elle hésitait à lui parler. Elle avait en tête ce test de grossesse, cette fausse alerte. Plus Mellie. Elle se contentait de l'embrasser, au lieu de parler. Elle allait se lancer, hésitante … tu aurais envie, d'avoir un autre enfant … avec moi ? Lui demanda t'elle, finalement. La dernière fois qu'elle lui a annoncé une grossesse il est parti … même si il est revenu, elle s'en rappelle.

_________________
Someone in the crowd could take you flying off the ground.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpthenfall.forumactif.com
avatar


Messages : 292
Pseudo : Squirella
Id Card : Jensen Ackles ©lux aeterna
Age : 35 ans
Job : Co-propriétaire du pub et pompier / Trafiquant d'armes
Imprévu : Quelqu'un a crevé les pneus de ta voiture.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Mar 21 Mar - 10:04

Evidemment elle savait. Elle savait et elle comprenait. Quand bien d’autres auraient fuis ou auraient paniquées, il avait toujours pu compter sur elle. Sa tolérance et sa force l’a rendait tellement plus intéressante et tellement plus belle. A chaque fois qu’il posait son regard sur elle il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il avait beaucoup de chance. Elle était sa moitié. Son âme sœur.  Après tout ce qu’ils avaient traversé, tout ce par quoi ils étaient passé il n’avait jamais été aussi sûr de quoique ce soit ! Alors qu’il y a tant de secrets dans sa vie qu’il doit dissimuler à sa famille, avec elle il n’y a pas de voile. Elle sait tout de lui et réciproquement. Même les pires atrocités ! Tout. Il avait eu une chance sur deux et ce coup de poker avait été le plus beau jeu de sa vie. Mais cette double vie amenait la noirceur dans leur vie. Ce coup de poignard en était la preuve. Peut-être que s’il n’avait pas rencontré la jeune femme, rien ne se serait passé, mais peut-être que si. Personne ne pouvait le savoir. Sauf que lorsqu’on aime quelqu’un à ce point, la culpabilité est une évidence. Protéger l’autre voilà ce qu’ils veulent. Et encore maintenant Lizzy craignait pour lui, qu’il lui arrive quelque chose, un mauvais coup, alors que c’était elle qui avait été la victime. « Tout va bien ma belle. J’suis rentré et je ne compte pas te laisser de sitôt… On a un mariage à préparer ». Ce dernier point le fit sourire. Il ne tenait pas à parler de ce qui s’était vraiment passé là-bas. Tout du moins pas dans les détails. Il était préférable qu’elle ignore ses manières des procéder. Tout ce qu’elle devait savoir c’est que tout était finit, qu’elle ne le reverrait jamais plus.

Milla. Le souvenir de son nom faisait toujours écho. Il n’avait jamais pu faire son deuil, parce qu’il se sentait responsable de ce qui lui était arrivé. Tout ce qu’il pouvait faire c’était vivre pour deux et faire ce qu’elle aurait voulu. Le savoir mener une meilleure vie. Il s’était focalisé sur le travail, sa double vie, les armes. Mais finalement mener une meilleure vie c’est ce qu’il faisait auprès de Lizzy et c’est ce qu’il pouvait faire avec le reste de sa famille. Il n’avait pas su le faire à temps avec Ryan, mais avec le reste de sa fratrie il le pouvait encore. « Qu’est-ce que je ferais sans toi ? ». Elle le comprenait mieux que personne, mieux que lui-même d’ailleurs. Quand il est question de sentiment il s’emmêle, comme à présent avec Milla. Mais à chaque conversation avec sa belle il se sent plus léger, comme libéré d’un poids. Il a peine le temps de dire autre chose qu’elle lui avait déjà sauté dessus. Riant il l’enlaça et l’embrassa à son tour. Pourtant malgré cette bonne humeur qui venait de renaitre dans leur chambre, il sentait que quelque chose la rendait mal à l’aise. Hésitante, elle perdait un peu ses mots jusqu’à ce qu’il entende « bébé ». Vouloir un autre bébé. Voilà ce qu’elle lui demandait. Pris de cours il resta figer quelques secondes. « Tu es… Tu veux dire que tu es… enceinte ? ». Malgré une appréhension, chose courante chez lui, il avait le sourire aux lèvres. La dernière fois il n’avait pas su réagir correctement, alors il ne comprenait que d’autant plus son hésitation et son malaise. Mais Mallie était la plus belle chose qui lui était arrivé. Il adorerait voir sa famille s’agrandir, avoir un fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
born to make you happy
avatar


Messages : 4960
Pseudo : Passenger/Pauline.
Id Card : Sophia Bush (lolitaes + Tumblr)
Age : 31 years.
Job : Prof de maths
Imprévu : On t'a proposé un nouveau job.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Mar 21 Mar - 15:52

Lizzy sent son cœur exploser quand Hunter évoque un mariage à préparer. Ça la rend encore plus douce, plus folle de lui. L'imaginer enfin, officiellement à elle, sur papier, ça l'excite beaucoup. Même si il lui appartient pour elle, depuis qu'elle le connaît. Je veux de t'épouser depuis le premier jour … lui dit-elle en souriant. Elle ne lui en avait jamais vraiment parlé, parce qu'elle savait que ça l'aurait surement fait fuir. Quand elle l'a connu, elle ne pensait pas que quelques années plus tard, ils en seraient là. L'homme était si fier, si sure de lui, de ne pas vouloir d'une vie calme avec une femme et tout ce qui va avec. Mais ça lui convenant à Lizzy tant qu'elle l'avait pour elle. Ils en ont eu des problèmes, de nombreux moments de doutes, mais elle a toujours pu avoir confiance en lui. Il lui a toujours été fidèle, et là pour elle. Il n'hésitait pas à laisser une conquête de côté, pour venir l'aider, quand ils étaient en phase de séparation. Avant de le préparer, il faut choisir une date, un lieu … tout en parlant mariage, elle ne pouvait pas s'empêcher de le toucher. Elle parcourait chaque centimètres de sa peau, de son torse, doucement. Elle descendait sa main parfois, pour le rendre fou d'elle, encore, ce matin. Elle l'imaginait déjà dans son beau costume, à l'attendre devant l'autel. Elle en robe blanche, sublime, avec Malie pas loin. Elle n'arrivait pas à réaliser que ça allait arriver bientôt.

Elle était caline et demandeuse ce matin, comme souvent. C'était évident qu'elle avait envie de lui, même si ils prenaient le temps de discuter avant. Elle espérait bien que ça amènerait à ce qu'il lui saute dessus. Qu'est ce qu'il ferait sans elle ? Sans doute la même chose, mais en moins bien. Tu trouverais une autre fille à sauver. T'aurais l’embarras du choix … lui dit-elle, avec son ton de grande jalouse. Elle déteste ça. C'est ce qui lui a valu ce coup de couteau en partie. Elle s'est souvent attirée des ennuis à cause de cette jalousie. Ce n'est pas en lui qu'elle n'a pas confiance, mais elle connaît les femmes, et l'effet qu'un homme comme Hunter peut avoir sur elle. Encore plus maintenant qu'on voit son côté plus lumineux et plus stable. Ce papa poule, derrière son bar, avec sa moto, ses tatouages. Un bad boy amoureux, ça fait rêver toutes les filles. Elle avait lâché le morceau, sur les enfants. Elle sourit, ria légèrement lorsqu'il lui demanda si elle était enceinte. Puis elle secoua légèrement la tête. Non, lui répondit-elle, triste presque. J'ai cru l'être, j'ai fait un test de grossesse, mais c'était une fausse alerte … elle le regardait, attendant de voir sa réaction, encore une fois.

_________________
Someone in the crowd could take you flying off the ground.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpthenfall.forumactif.com
avatar


Messages : 292
Pseudo : Squirella
Id Card : Jensen Ackles ©lux aeterna
Age : 35 ans
Job : Co-propriétaire du pub et pompier / Trafiquant d'armes
Imprévu : Quelqu'un a crevé les pneus de ta voiture.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Dim 26 Mar - 18:57

Le mariage. De loin la décision la plus réfléchie qu’il avait dû prendre. Toutes ses envies avaient été remises en cause par l’arrivée de Lizzy dans sa vie, le mariage étant clairement quelque chose qu’il avait mis aux oubliettes. Mais à présent, il ne pouvait s’empêcher d’y penser. Etre lié à elle pour toujours et fêter ça avec tous leurs proches pour marquer le coup, mais surtout pour partager ce bonheur et vivre ça avec tous ceux qui comptent à leurs yeux. Bien sûr il leur restait encore tout à préparer, à décider et à mettre en place, mais ça ne lui faisait pas peur. Quand il s’agissait d’organisation Lizzy était la meilleure, alors pour son propre mariage, nul doute que les choses seraient vu en grand et manier d’une main de maitre. L’argent n’était pas un problème pour eux, bien au contraire. Ils pouvaient se payer tout ce qu’ils voulaient, tout ce qu’elle voulait. Cette journée était certes la leur, mais surtout celle de sa belle. Il n’avait pas su toujours lui offrir le meilleur, mais pour cette journée, pour leur mariage, il le pouvait. Avant tout il leur fallait choisir une date. Une préférence pour une saison ensoleillée mais ce n’était pas ça le plus important. « Le plus vite possible… ». Tout en parlant ils se touchaient, se caressait, tendrement, passionnellement. D’un seul coup, mais tout en se montrant délicat, il se plaça au-dessus d’elle et l’embrassa avec envie et éperdument amoureux. « Je ne veux plus perdre de temps… Je veux être ton mari le plus tôt possible… et toi ma femme ». A chaque phrase il marqua un temps d’arrêt et l’embrassait de plus belle.

« J’aime quand tu es jalouse ». Ce n’était plus ce qu’il voulait. Cette vie auprès d’elle, il ne l’avait jamais espéré et pour rien au monde il ne désirerait perdre ça. « J’ai déjà pas mal à m’occuper avec toi, je n’aurais pas le temps de trouver une autre ». Il l’avait sauvé déjà à plusieurs reprises, mais la réciproque était vraie également. Ils étaient certes en couple, mais avant tout ils étaient une équipe, des partenaires. Il savait qu’en disant ça, il la piquerait facilement, mais ça l’amusait surtout qu’il n’en pensait pas un mot. « Je t’aime et je m’apprête à te passer la bague au doigt… ». N’y avait-il pas plus belle preuve d’amour ? Autre que leur fille, tout du moins. Malie était née d’un amour sincère. Le plus beau cadeau que la vie puisse offrir. Alors un second enfant ? Il signait tout de suite et cette fois il serait présent dès le début. Il n’avait plus peur et était prêt à se lancer entièrement avec elle à ses côtés. Le test de grossesse avait été négatif, mais ce n’était pas une fin en soi. J’suis désolé ma puce ». Il l’embrassa tendrement et lui caressa la joue en la regardant fixement. « Marions-nous d’abord et agrandissons notre famille ensuite ». Plus le temps passait, plus les mots sortaient, plus les caresses de sa fiancée faisaient leur effet. Il la désirait. A son tour ses caresses et ses baisers devinrent plus passionnés et plus chauds. Le souffle entre coupé il lui murmura à l’oreille : « En attendant on peut toujours s’entrainer… ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
born to make you happy
avatar


Messages : 4960
Pseudo : Passenger/Pauline.
Id Card : Sophia Bush (lolitaes + Tumblr)
Age : 31 years.
Job : Prof de maths
Imprévu : On t'a proposé un nouveau job.

(COUNTRY NATION)
♪ Friendships:
MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   Lun 27 Mar - 13:43

A cet instant précis, Lizzy Chapman ne pouvait pas être plus heureuse. Elle était en train de réaliser le rêve de sa vie. Celui de passer celle ci auprès d'Hunter Bass. Son sourire ne quittait pas son visage, sous les dire de son fiancé, au dessus d'elle. Elle se laissait embrasser, caresser, et en redemandait. L'entendre dire qu'il avait hâte d'être son mari, la rendait toutes choses, et elle lui répondait en l'embrassant. C'était clair, elle allait tout préparer. Mai ou juin ce serait parfait. Temps idéal. Il fera beau, mais pas trop chaud. Elle rêve de se marier dehors, sous une arche pleine de fleurs. Peut être au bord du lac de Montana, un lieu qu'ils affectionnent tous les deux. Ça plaisait aussi à Lizzy, que Malie puisse assister à l'union officielle de ses parents. Elle sourit rien en qu'en y passant. Elle l'imagine dans sa petite robe, à porter les alliances peut être. Elle sait déjà que ça lui plaira. Elle est comme sa mère, elle aime faire la fête et être bien habillée.
Jalouse ? Lizzy pas du tout. C'est pire que ça. Hunter aime bien la taquiner parfois comme ça, et Lizzy le prend assez bien. Elle aime entendre qu'il ne veut être qu'avec elle. Et je vais te passer la corde au cou … répondit elle en riant, suite à sa dernière phrase. Elle l'imagine déjà, lui tenant la main, dans son joli costume, devant tous leurs amis, dire combien il l'aime. Ça lui donne des frissons. Quand elle l'a rencontré elle n'aurait jamais pensé qu'ils arriveraient jusque là. Avec toutes les épreuves traversés, les larmes, les drames, les séparations, les gens qui ce sont mis entre eux, ils avaient des tas de raisons d'abandonner. Mais ils ne peuvent pas le faire. Ils ont besoin l'un de l'autre, tout le temps. Son cœur explosa quand il lui dit qu'il voulait cet enfant avec elle. Et quand il lui proposa d'agrandir la famille après le mariage c'était un projet qui lui convenait parfaitement. Au moins elle ne sera pas grosse lors de la cérémonie, c'est important. On commence tout de suite ? Lui répondit elle avant de lui sauter dessus. Il était clair qu'ils allaient passer une grande partie de leur journée à faire des câlins sous la couette.

_________________
Someone in the crowd could take you flying off the ground.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jumpthenfall.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: your love is my drug (hunter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
your love is my drug (hunter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» A hunter ... a bear

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUMP THEN FALL. :: (montana, wyoming) :: - south of montana - :: habitations-
Pré-liens libres
Voici quelques liens très recherchés par les membres actifs du forum. Ils sont super intéressants et vous ferez des heureux.